Crédit : www.mademoisellemaurice.com - Photo : Stève Siracuse

Archives mensuelles: octobre 2017

Better Life : le fonds d’investissement pour rendre le monde meilleur !

Le monde de la finance n’a pas toujours bonne réputation et en tout cas ce n’est pas le domaine dans lequel on s’attend à ce que des gérants s’engagent pour lui donner du sens. C’est pourtant ce qu’a fait Athymis Gestion, la société de gestion dirigée par Stéphane Toullieux, qui a lancé le fonds Better lire la suite »

Tout seul, Ibrahima Tounkara, prof de maths, a électrifié son village

Sourire chassé sur Géopolis.francetvinfo.fr (article de Véronique Le Jeune) Les habitants de Bolodou (sud de la Guinée) lui doivent une fière chandelle. Grâce à lui, 90 foyers ont désormais de l’électricité 24 h/24. Soucieux de venir en aide à son village natal, resté à l’écart des sources d’énergie, Ibrahima Tounkara a mis toutes ses économies dans la lire la suite »

En Suède, plus on réparera, moins on paiera d’impôts !

Sourire chassé par La Relève et La Peste et Melanie Zak : Le gâchis à grande échelle est démocratisé tandis que l’urgence environnementale ne cesse d’enflammer la polémique. Dissonante et trébuchante, la société devient schizophrène. Nous avançons à contre-courant de notre époque, pourtant si propice à une profonde remise en question. Nous achetons trop, nous consommons lire la suite »

Quand les égouts donnent de l’énergie !

Sourire chassé sur le démotivateur.fr et écrit par Clémentine L. La plus grande ville d’Oregon (États-Unis) a établi un partenariat avec une entreprise appelée Lucid Energy, afin de générer de l’électricité propre provenant de l’eau qui coule dans ses canalisations. Portland a remplacé une section de son réseau d’alimentation en eau par des tuyaux contenant 4 turbines lire la suite »

Des paysans rachètent un supermarché pour vendre directement leurs produits

Sourire chassé sur Mieux vivre autrement et rédigé par Fabrice Renault. Comment faire pour vendre sa production maraîchère directement aux consommateurs, en esquivant les réseaux de distribution traditionnels qui alourdissent la facture des consommateurs, et réduisent comme peau de chagrin les marges des petits producteurs ? Ils sont 35 agriculteurs ou paysans alsaciens à s’être posé lire la suite »