Crédit : www.mademoisellemaurice.com - Photo : Stève Siracuse

#SmearforSmear

smearforsmear

Un selfie et un hashtag, voici le combo gagnant de la nouvelle campagne de sensibilisation au dépistage du cancer du col de l’utérus. À l’instar de l’opération #SoyonsCheyennes, les femmes (et les hommes !) dégainent de nouveau leur rouge à lèvres suite à l’invitation #SmearforSmear lancée par l’association anglaise Jo’s Cervical Cancer Trust.

En anglais, smear signifie à la fois barbouiller et frottis cervical. Très vite, le phénomène a envahi la Toile et depuis quelques jours tous les réseaux sociaux affichent ces bouches délibérément négligées. Pour participer, il suffit donc de se prendre en photo avec un maquillage raté et de nominer une personne pour qu’elle relève le défi à son tour, comme pour l’Ice Bucket Challenge. De nombreuses stars se sont déjà prêtées au jeu.

stand-up-to-cervical-cancer-with-smearforsmear-selfie-body-image-1422449892                       cara

Comme l’explique l’association Jo’s Cervical Cancer Trust sur son site internet, au Royaume-Uni, le cancer du col de l’utérus est le cancer le plus commun chez les femmes de moins de 35 ans. Le cancer du col de l’utérus se place à la 2e place des cancers féminins dans le monde. Chaque jour, huit femmes sont diagnostiquées et une femme sur trois, âgée entre 25 et 29 ans, ne fait pas le test de dépistage.

En France, seules 60 % des femmes réalisent un frottis régulièrement (tous les 3 ans). Trois mille nouveaux cas de cancers du col de l’utérus sont recensés en France chaque année et la maladie cause plus de 1 100 décès par an. Dans un communiqué, le ministère de la Santé et l’Institut national du cancer déclarent que « 90 % de ces cancers pourraient être évités par un dépistage régulier par frottis ».

#SmearforSmear

#SmearforSmear

Comme je sais que vous êtes joueurs, je vous nomine tous et toutes ! À vos rouges à lèvres !