Crédit : www.mademoisellemaurice.com - Photo : Stève Siracuse

Avance, ça avance

Darek Fidyka, pompier polonais de 40 ans paralysé jusqu’à la taille suite à une agression, a non seulement bénéficié des progrès de la science dans le domaine des cellules souches, mais surtout, subi une intervention, première mondiale, qui lui permet maintenant de remarcher.

Darek Fidyka

Crédit : PA/BBC

C’est une équipe britannique à l’origine de ces recherches qui a mené l’opération.
« Pour moi, c’est encore plus impressionnant que le premier pas de l’homme sur la Lune » commente le professeur Geoffrey Raisman de l’institut de neurologie de l’University College de Londres (UCL).
C’est après 12 ans de recherches sur le traitement que le Dr Pawel Tabakow, de l’université de Wroclaw, dirigea les deux interventions nécessaires.
La technique utilisée consiste à transplanter des cellules nerveuses du nez, dites cellules olfactives engainantes (OEC), sur la colonne vertébrale.

http://www.thetimes.co.uk/tto/science/article4242734.ece

Jusque-là cette technique avait donné des résultats probants uniquement en laboratoire, il fallait donc la tester cliniquement.
« Imaginez qu’une partie de l’autoroute entre Londres et Edimbourg ait été inondée par une rivière ; ce que nous faisons, c’est réparer l’autoroute, et c’est la première fois que cela réussit » commente le Pr Raisman.
Il faut donc se réjouir des perspectives optimistes que nous offre la science. Certes le parcours sera encore long et difficile, il faudra savoir si cette thérapie sera valable sur d’autres patients souffrant également de lésions de la colonne vertébrale.
En attendant Darek Fidyka, lui, remarche et il le dit  : 
« Quand ça commence à revenir, vous vous sentez revivre, comme si c’était une nouvelle naissance. C’est une sensation incroyable, difficile à décrire ! »

http://tempsreel.nouvelobs.com/topnews