Crédit : www.mademoisellemaurice.com - Photo : Stève Siracuse

Là où tout a commencé…




bandeau_pds.jpg
La création de ce projet me titille depuis quelques années. Mais comme tous ceux dont la vie leur prend tout leur temps, je procrastinais en courbant l’échine sous le flot de mauvaises nouvelles, finissant par ne plus allumer la télé, ni ouvrir un journal (faut dire que je suis tellement empathique que je pleure quand je vois une fourmi écrasée, j’suis pas aidée…).

Et puis un jour, j’en ai eu marre de la sinistrose ambiante et je me suis dit : ose !
Forte de mon crédo quotidien qu’est la phrase de Gandhi « vous devez être le changement que vous voulez voir dans le monde », je me suis prise entre quatre yeux (j’ai des ascendances multi cyclope) et je me suis dit qu’il était de la responsabilité de chacun d’apporter une pierre à l’édifice pour rendre le monde plus beau et être le créateur de notre vie. Rêver grand. Rêver beau. En regardant au fond de moi, je me suis rendue compte que ce projet m’alignait avec ce que j’essayais de partager par mes autres médias (peinture, écriture, tentative d’être un être humain sympa…) : bref, le saint du saint.

Mais je ne pouvais pas agir seule car, outre le manque de temps, c’est à mon sens une aventure qui se partage. J’ai donc mis un petit message pour lancer l’idée sur facebook. Et là: un flot de messages d’encouragement, d’enthousiasme, d’envie de participer à cette aventure. Mon premier sourire offert par ce projet.

Et c’est là que l’aventure a commencé ! Lundi 26 novembre, dans mon appartement, un peu comme Steve Job dans son garage quand il a commencé Apple, nous étions 17 sur place (selon la police) et 4 en hangout (pour les non-initiés = vidéoconférence). Étaient réunis tous ceux qui ont eu envie de participer et de donner vie à ce beau bébé : un accouchement sans péridurale (pas besoin), quelques verres de vin et des cacahuètes. Mais surtout beaucoup de joie, d’enthousiasme et une envie commune : offrir des sourires.

L’équipe des chasseurs de sourires venait de se créer, elle est composée d’êtres humains magnifiques, de belles âmes généreuses et c’est pour moi un cadeau de la vie de les avoir dans la mienne.
Vous pouvez aussi devenir un chasseur de sourires et nous soumettre vos contributions et participer ainsi à créer un nouveau regard sur le monde.

Ce numéro est, nous l’espérons, le premier d’une longue série. Il existe pour et par vous, et, si vous aimez, n’hésitez pas à le faire connaître !

Layticia Audibert et les chasseurs de sourires



Voici la vidéo du mois, qui vous donne un aperçu de notre état d’esprit. Parce que peut-être qu’il suffit juste de donner un peu d’amour, de se donner des petits coups de mains les uns les autres, un peu de douceur et de gentillesse… Ces actes sont comme des relais dans une course que l’on passe à d’autres qui les repassent à d’autres, qui les repassent à d’autres… et rendent le monde plus beau.