Crédit : www.mademoisellemaurice.com - Photo : Stève Siracuse

Gaspillage alimentaire: Arash Derambarsh récompensé pour son combat

copyright « Eugenie de Lozada »

Il est à l’initiative de la loi adoptée en 2016 en France contre le gaspillage alimentaire: le Français Arash Derambarsh a remporté mardi le prix du développement durable de la ville suédoise de Göteborg, pour «son travail constant et son engagement sans faille» pour la cause alimentaire.

«Il est parvenu à faire adopter par le gouvernement français une loi interdisant aux supermarchés et restaurants français de jeter des denrées alimentaires consommables», a fait valoir le jury dans sa décision.

La loi française contre le gaspillage alimentaire, votée le 3 février 2016, interdit aux grandes surfaces de plus de 400 m2 de jeter de la nourriture et de rendre leurs invendus impropres à la consommation, sous peine d’amende.

Elle rend aussi obligatoire le recours à une convention pour les dons réalisés entre un distributeur de denrées alimentaires et une association caritative.

Arash Derambarsh est le premier Français à recevoir la distinction. Il rejoint des noms comme ceux de l’ancien secrétaire général de l’ONU Kofi Annan, lauréat en 2011 et de l’ex-vice président américain Al Gore, lauréat 2007.

«Il ne s’agit pas d’un prix récompensant ma personne mais de la concrétisation d’une loi passée en France -une première [du genre] dans le monde», a réagi à l’AFP Arash Derambarsh.

En France, la loi a permis d’augmenter de 22% par an le nombre de repas distribués par les associations caritatives aux personnes qui ont faim, selon lui.

D’origine iranienne, né en 1979, Arash Derambarsh, avocat et conseiller municipal de Courbevoie dans les Hauts-de-Seine, près de Paris, affirme avoir souffert de la faim à l’âge de 20 ans quand il était étudiant en droit à Nanterre.

En janvier 2015, il lance une pétition pour un projet de loi visant à interdire la destruction systématique par les grandes surfaces des invendus alimentaires et parvient à réunir 210 000 signatures. Son initiative conduira à la loi adoptée en février 2016.

Aujourd’hui, Arash Derambarsh veut porter la question du gaspillage alimentaire au niveau européen.

«L’appel que je lance à tous les parlementaires européens et à tous les chefs d’Etats et de gouvernements, c’est [de] faire voter cette même loi française dans l’Union européenne», a-t-il ajouté.

M. Derambarsh a lancé une nouvelle pétition à l’échelle européenne qui recueille actuellement 1,5 million de signatures.

Le prix Win Win pour le développement durable de la ville de Göteborg, doté d’un million de couronnes suédoises (93.570 euros), sera remis le 31 octobre, en présence du lauréat.

Source: Le Figaro avec AFP