Crédit : www.mademoisellemaurice.com - Photo : Stève Siracuse

Dans la famille “en attente”, je voudrais…

Sourire chassé sur positivr.fr.

Toujours plus fort, toujours plus solidaire : les actions en attente se développent de plus en plus et nous nous en réjouissons !

Au commencement était le café en attente, ou suspendu, cette bonne action originaire de Naples. Il a essaimé et fait des émules : aujourd’hui, après la baguette et la coupe suspendues, le Provocateur de Sourires vous présente la nuit suspendue, ou comment offrir un abri d’un jour à une personne dans le besoin.

nuits-suspendues-alternative-solidaire-alter-hostel-lyon-une-696x364

Loin du cliché de l’auberge de jeunesse classique, l’Alter’Hostel, installé à Lyon, propose un concept d’hébergement « écollectif », alliant écologie et dimension participative, mais pas seulement…

Ici, la solidarité est une valeur centrale. Ainsi, en réglant sa note, on peut décider de payer un peu plus pour financer tout ou partie d’une nuitée supplémentaire qui sera attribuée à une personne en difficulté ou sans abri.

Imaginé sur le modèle du café suspendu, le dispositif a été mis en place pour la première fois cette année. À l’origine de ce concept, l’association lyonnaise de L’ouvre-Porte dont l’objectif est de trouver des alternatives d’hébergement en mettant en relation sans-abris et particuliers. Les bénévoles peuvent, au choix, ouvrir leurs portes pour une nuit, pour une douche ou un moment de convivialité autour d’un café.

Comme chaque hiver, les hébergements d’urgence affichent complet. Une situation intenable aux conséquences dramatiques pour ceux qui n’ont pas de toit. D’après le rapport Dénombrer et décrire du collectif Les Morts de la Rue, entre 2012 et 2016 on estime à 13 000 le nombre de sans-abris qui ont perdu la vie dans la rue.

nuits-suspendues-alternative-solidaire-alter-hostel-lyon-03

Photo : Joe Tabacca / Shutterstock.com

Pour prendre un peu d’avance sur les dons des voyageurs de l’auberge de jeunesse lyonnaise, l’association de L’ouvre-Porte organise une campagne de financement participatif. L’objectif : récolter 10 000 euros avant le 31 décembre, soit l’équivalent de 100 nuits suspendues + la mise en place de mesures d’accueil citoyen + pour soutenir l’association L’ouvre-Porte dans son fonctionnement. Alors, à vous de jouer !

Et pour en savoir plus l’Alter’Hostel, on vous propose de découvrir un reportage réalisé par France 3 cet été pour présenter l’établissement :