Crédit : www.mademoisellemaurice.com - Photo : Stève Siracuse

La technique du sourire

Sourire chassé sur santemagazine.fr

istock-533436252

Des chercheurs nous expliquent comment faire un joli sourire.

Afin d’aider les personnes incapables de sourire pour des raisons médicales, des scientifiques américains ont essayé de définir les critères des plus beaux sourires.

Faut-il montrer les dents lorsqu’on sourit ? Un sourire large est-il forcément plus beau qu’un petit sourire ? Grâce à un système d’animation de visages par ordinateur, les chercheurs de l’université du Minnesota, aux États-Unis, ont fait de leur mieux pour répondre à ces questions et définir les critères du sourire « gagnant ».

Le but principal de ces travaux, publiés par la revue PLOS ONE, est de faciliter la tâche aux médecins en charge de la réanimation et de la réadaptation faciale des personnes atteintes de paralysie ou physiquement incapables de sourire pour d’autres raisons médicales. Comprendre les caractéristiques d’un beau sourire permet d’éviter que le résultat final ne ressemble à une grimace. Les scientifiques, avec l’aide d’un artiste et d’un ordinateur, ont créé 27 sourires différents. Ils ont ensuite montré ces images à 802 personnes afin qu’elles en jugent l’efficacité, l’authenticité, l’aspect agréable et l’émotion exprimée. Résultat : il existe une grande variété de beaux sourires.

Pas toujours plus grand

D’après les conclusions de l’étude, un sourire de taille petite ou moyenne aurait plus de succès qu’un grand sourire, surtout ceux où on voit beaucoup de dents. Toutefois, le site Popular Science tient à préciser que l’animation virtuelle n’a pas pris en compte les changements au niveau des yeux des modèles. Lorsqu’on a un grand et « vrai » sourire, les yeux se plissent. Si vous avez le contrôle total de vos muscles faciaux, il est probable que votre sourire géant soit aussi charmant que celui de Julia Roberts.

Pas trop de dents

Les experts des sourires sont divisés sur l’importance de montrer ses dents. Mais d’après cette étude, les sourires à bouche ouverte peuvent être confondus plus facilement avec une expression de peur ou de mépris : mieux vaut ne pas trop montrer les crocs.

Un peu d’asymétrie

Les scientifiques ont également analysé l’influence de l’asymétrie du sourire, et ils ont constaté que le fait de sourire légèrement en coin pendant quelques secondes serait considéré comme une des techniques les plus efficaces. Il donnerait une forte impression d’authenticité. D’autre part, les sourires avec un angle en forme de V font partie des moins populaires.

Alors, fort(e) de ces précieuses informations, vous savez maintenant comment arborer un sourire « efficace et authentique » en toutes circonstances !

Source : l’article