Crédit : www.mademoisellemaurice.com - Photo : Stève Siracuse

De l’amour à revendre

Les-cadenas-d-amour-du-Pont-des-Arts-vendus-au-profit-des-refugies_exact1900x908_l

Vous avez certainement entendu parler de ces cadenas gravés aux initiales des couples qui les ont posés, accrochés sur les ponts de Paris et de nombreuses grandes villes européennes. Petits, moyens, gros, classiques, originaux, en métal doré ou de couleur, ils laissent une trace visible du passage des amoureux. Visible et… lourde. Pas moins de 45 tonnes de métal avaient ainsi causé l’effondrement des grilles du pont des Arts à Paris il y a deux ans. Invoquant deux soucis principaux, « une dégradation durable du patrimoine et un risque pour la sécurité des visiteurs, Parisiens et touristes », la mairie de Paris a décidé de tous les enlever à compter de juin 2015. Et de remplacer les grillages des ponts par des panneaux de verre.

5118886_6_84ad_les-services-de-la-ville-de-paris-enlevent-les_d2e64a3ae3fdc64f45c3775b2f78229a

Ce sont des tonnes de métal, des centaines de milliers de cadenas, qui ont ainsi été collectés. Et ont été destinés à une bonne cause : une vente à des fins caritatives. Le 13 mai dernier, la mairie de Paris a en effet organisé la vente aux enchères de 165 lots de cadenas, sous forme de grappes accompagnées parfois d’un morceau de la grille du pont des Arts.

738_000_o24ou - Copie 960x614_cadenas-pont-arts - Copie

Après 4 heures d’enchères, près de 250 000 euros ont été récoltés. Une somme qui sera reversée à trois associations, Solipam, Emmaüs solidarité et l’Armée du Salut.