Crédit : www.mademoisellemaurice.com - Photo : Stève Siracuse

Un bouquet pour la paix

un bouquet 5
Nous avons tous été profondément marqués par les actes terroristes de ces derniers mois, par ces déferlements de violence inouïs. Pour continuer à faire briller la lumière dans ces ténèbres, pour ne pas laisser la haine et la colère ronger les cœurs, une messine a décidé d’agir, de répondre au Mal par le Beau.

« J’ai comme beaucoup ressenti le besoin de faire quelque chose. L’idée de déposer un bouquet de fleurs avec un message à l’attention de celle ou celui qui le trouverait était une idée qui dormait dans ma boîte à malice depuis bien longtemps … sans pour autant parvenir à trouver un sens, un but à cette idée. Vinrent les attentats de Charlie Hebdo … un choc, un traumatisme pour moi, pour nous tous. L’idée des fleurs revient alors à moi pour se rendormir à nouveau. 13 novembre 2015, nouveau choc indescriptible, d’autant qu’une de mes cousines était sur les lieux d’un des attentats. Je ne sais pas au juste ce qu’il s’est passé mais c’est cette nuit-là que j’ai peaufiné mon idée. La page Facebook et le “concept” “un bouquet pour la paix” sont nés cette nuit-là. Une manière d’exorciser la peur atroce que j’avais ressentie sans doute. Une manière de rendre hommage à toutes celles et ceux qui n’ont pas eu la chance de survivre comme ma cousine. Une manière de continuer la chaîne de solidarité née au lendemain de Charlie et de novembre 2015 avec les fleurs pour symbole, sur la durée, pas juste pour un ou deux jours … »

un bouquet 3

Une idée noble et belle, qui ne pouvait germer que dans un cœur généreux et viscéralement humain. En jardinière du bonheur, Rachel décide donc de transformer sa ville, Metz, en un immense parterre de sourires.

Le principe ? Rachel nous l’explique : « Chaque vendredi soir, jour tristement anniversaire des actes terroristes de novembre 2015, je dépose un bouquet de fleurs de ma composition dans un lieu public de Metz, ma ville. Une photo du bouquet est publiée la veille du dépôt sur la page Facebook, ainsi qu’un indice sur l’endroit où il sera déposé. Celui ou celle qui le découvrira, offrira le bouquet à un(e) inconnu(e) et se prendra en photo afin d’immortaliser ce moment. » Une photo postée sur la page Facebook intitulée « Un bouquet pour la paix ».

un bouquet 4

Autrement dit, chaque vendredi, jour où la joie s’est fanée un certain 13 novembre, Rachel fait refleurir des sourires, et durablement, sur le visage d’inconnus, crée des liens entre eux. A ce jour, 41 bouquets ont déjà illuminé le cœur et l’âme de messins. Et cette floraison merveilleuse s’est propagée hors de Metz et même hors des frontières ! « Pour la 40 ième édition du bouquet pour la paix, j’ai fait appel à des amis et connaissances vivant à l’étranger. Des bouquets ont ainsi été distribués au Portugal, au Canada, en Suisse, à Berlin, à BrestJe suis depuis quelque temps de plus en plus sollicitée par des amis, connaissances et inconnus suivant le projet, dans le but de participer à une édition du bouquet pour la paix. Tout doucement j’accepte de passer le flambeau, lentement mais sûrement, mais en m’assurant au préalable que les valeurs de ce projet seront bien respectées. »

un bouquet 6

Le provocateur de sourires ne pouvait que mettre en lumière une aussi noble action. Soyez, vous aussi, les jardiniers du bonheur, semez des graines d’altruisme, cultivez les sourires et rejoignez cette formidable chaîne de solidarité humaine !

Rachel Papa, la femme qui compose les bouquets pour la paix

Rachel Papa, la femme qui compose les bouquets pour la paix

Source : adresse de la page Facebook d’un bouquet pour la paix :

https://fr-fr.facebook.com/bouquetpourlapaix/