Crédit : www.mademoisellemaurice.com - Photo : Stève Siracuse

J’ai testé le “cadeau solidaire”

J’ai testé le cadeau solidaire et j’ai aimé au-delà de mes espérances !

Il se trouve des situations où l’on ne sait plus quoi offrir à un être cher ; où Noël, anniversaires, fête des pères et fête des mères semblent revenir un peu trop souvent, et où, malgré l’affection que l’on se porte, la page blanche du cadeau tourne à la galère…

Me trouvant dans cette situation il y a quelques jours, désespérée devant la perspective d’une journée shopping, sans but ni motivation, une lecture sur la “Philosophie du don” a réveillé mon esprit embrumé !

Et si l’on profitait des grandes dates de nos vies pour faire un cadeau à quelqu’un qui en a plus besoin que nous ?

Car c’est ça la philosophie du “cadeau solidaire” : générosité, solidarité, responsabilité, sens, don…

Nombreuses sont les ONG qui proposent aujourd’hui ce service (Élevage sans frontières, Médecins du Monde…).

Vous aurez sans doute du mal à choisir entre un coq et une poule pour une famille paysanne, un soin vétérinaire, des doses de vaccins, des outils de charpentiers tant l’offre est large et les besoins vastes.

Il y en a pour tous les budgets : moins de 8 euros pour une dose de vaccin contre la méningite, 15 euros pour un kit contre le choléra, 30 euros pour un potager, 95 euros pour l’intervention d’une sage-femme, 800 euros pour une vache…

J’ai découvert que faire du shopping pouvait être émouvant, que son impact sur nos enfants ou nos amis pouvait être beau, et que faire un cadeau pouvait contribuer à rendre le monde meilleur.

Une fois le cadeau choisi et payé en ligne, le bénéficiaire reçoit une carte par mail pour l’en informer en votre nom, vous pouvez aussi opter pour l’option papier à recevoir dans la boîte aux lettres, ou, comme moi, par l’option “surprise” le jour J en présentant mes cadeaux via mon écran d’ordi…

Devant le coq et la poule, ce sont d’abord surprise et incompréhension que j’ai provoquées, puis émotion et larmes quand mon proche a compris.

C’est ça le plaisir d’offrir, non ? Toucher l’autre, lui dire qu’il est important pour nous et qu’il nous a inspiré une belle action.
Nous en ressortirons tous plus grands, plus beaux.

Sources et Crédit photos :
Les cadeaux solidaires : http://www.lescadeauxsolidaires.fr/
Elevage sans frontières : http://www.elevagessansfrontieres.org/
et http://www.elevagessansfrontieres.org/cadeau-solidaire/
Médecins sans frontières : http://www.cadeauxsansfrontieres.lu/