Crédit : www.mademoisellemaurice.com - Photo : Stève Siracuse

So sexy ! So clean ! So sweet !

o-NETTOYER-OCANS-570Mesdames et Mesdames, qui l’eût cru ! L’agréable et l’utile pour le plaisir des yeux aussi…

Quand la science rencontre la mode et que celles-ci s’allient, cela donne une équipe d’ingénieurs de l’université de Californie Riverside qui réussi à mettre au point un maillot de bain d’un nouveau genre, puisqu’il absorbe les particules polluantes rejetées dans les océans.

“Spongesuit”, c’est son nom, tire son essence d’une étude mise au point par le couple d’ingénieurs Mihri et Cengiz Ozkan, tous deux professeurs à l’UC Riverside.

Il leur aura fallu pas moins de 4 années de recherche et d’étude pour développer une matière dérivée de la saccharose, extrêmement hydrophobe, à l’architecture poreuse, à la fois capable d’absorber et de retenir jusqu’à 25 fois son poids en substances étrangères… mais pas l’eau.

o-MAILLOT-DE-BAIN-570

“C’est un matériau incroyable qui n’est pas nocif pour l’environnement et reste très rentable au niveau du coût de production”, nous explique Mihri Ozkan, professeur en ingénierie électrique, qui estime le coût de fabrication à 15 centimes de dollars le gramme.

Baptisé “Sponge”, le matériau ne relâche les particules récupérées que lorsqu’il est chauffé à plus de 1000 degrés Celsius et reprend alors sa forme liquide. De là, les substances capturées sont triées, et le liquide restant peut alors être recyclé et réutilisé pour devenir un nouveau maillot… Quelle belle idée, n’est ce pas ?

Si nous devons le “Sponge” à nos amis ingénieurs Mihri et Cengiz Ozkan, le “Suit”, quant à lui, est le fruit de la rencontre entre les Ozkan et Pinar Guvenc, Inanc Eray, Gonzalo Carbajo et Marco Mattia Cristofori, membres de l’institut de design et d’architecture turco-américain, qui ont imaginé d’utiliser “Sponge” dans le domaine de la “wearable technology” qui promeut l’utilisation de la technologie dans le domaine vestimentaire. Ils conçoivent alors une structure de maillot de bain à l’aide d’une impression 3D.

o-NETTOYER-OCANS-570 (1)

“Spongesuit” encore au stade de projet a d’ores et déjà séduit le jury du concours Reshape 2015, qui récompense les meilleures innovations en terme de technique et de design. L’équipe de l’université de Californie espère aujourd’hui une production de masse, facilitée par le faible coût de production et les multiples utilisations possible de la matière principale.

Que votre été 2016 soit éco-friendly !

Article tiré du Huffington post: http://www.huffingtonpost.fr/2015/10/16/nettoyer-oceans-ingenieurs-mettent-au-point-maillot-de-bain-spongesuit_n_8310648.html?ncid=fcbklnkfrhpmg00000001