Crédit : www.mademoisellemaurice.com - Photo : Stève Siracuse

Télépathie ou la toute-puissance de la pensée !

imgres

La télépathie est la faculté qui consiste à communiquer avec autrui au moyen de la pensée. Cette faculté est probablement la plus étudiée par les scientifiques. Si tel est le cas, c’est parce qu’ils ne peuvent nier l’évidence, à savoir que les hommes sont capables de communiquer par la pensée.

Grâce à une expérience menée par des chercheurs américains de l’université de Washington, un cerveau humain a réussi à commander à un autre. Ces deux chercheurs ont réussi à faire entrer en contact plusieurs personnes grâce à un système d’interface dit de « cerveau à cerveau » via Internet. L’expérience s’est portée sur six cobayes, répartis en trois couples de deux. Son but : faire reproduire, physiquement, à une partie du binôme les signaux envoyés à son cerveau par le cerveau de l’autre, alors que les deux se situent à 800 mètres de distance, dans un bâtiment différent de façon à couper tout contact physique, visuel ou auditif entre les deux personnes. Bref, les signaux envoyés par le cerveau de l’émetteur doivent conduire le récepteur à effectuer un mouvement.

Comment ? Première étape, en équipant une personne d’un casque qui permet de capter ses signaux électriques par électroencéphalographie – c’est-à-dire lire l’activité du cerveau, de la même manière qu’un électrocardiogramme le fait pour le cœur. Cette personne-là est l’émetteur du message. Deuxième étape, faire en sorte que ce message arrive à une seconde personne, qui joue le rôle du récepteur. Elle aussi est équipée d’un casque chargé de stimuler magnétiquement son cerveau et qui est relié, comme celui de l’émetteur, à Internet.

La vidéo ci-dessus montre le déroulé de l’expérience. On peut y voir une personne jouer à un jeu vidéo dans lequel elle doit défendre une ville en tirant des coups de canon. Avant d’appuyer sur le clavier de l’ordinateur pour déclencher un tir, la commande de son cerveau suffit à faire réagir son binôme, qui ne voit pas l’écran du jeu. Une simple pensée de l’émetteur a donc suffi à faire bouger la main du récepteur qui, posée sur un pavé tactile, déclenchait à la place du joueur initial le coup de canon, suite aux impulsions reçues par son casque.

L’expérience a donc été concluante car, à plusieurs reprises, le cerveau de l’émetteur a réussi, via Internet, à transmettre des signaux au cerveau du récepteur afin de lui faire exécuter le mouvement qu’il prévoyait de faire. Un aboutissement scientifique dont la précision oscille entre 25 et 83 % disent les conclusions de l’étude, selon les différents couples de cobayes.

images

Cette expérience prouve, mais c’était déjà le cas avec l’électroencéphalogramme, que la pensée est de nature vibratoire. En effet, les ondes émises par le cerveau ne constituent pas en elles-mêmes l’essence de la pensée. Elles ne sont que des manifestations de notre activité cérébrale. La pensée étant de nature vibratoire, elle est donc transmissible d’une personne à une autre, au même titre que la parole, mais selon un mécanisme plus subtil. Cela dit, cette transmission peut s’effectuer selon deux méthodes totalement différentes : par harmonisation mentale ou par projection mentale :

– La première s’apparente à la conception scientifique de la télépathie et fait actuellement l’objet de recherches approfondies (c’est le cas de notre expérience). Il s’agit de la télépathie par harmonisation mentale, laquelle est purement cérébrale. Pour prendre un langage familier, elle « consiste à se mettre sur la même longueur d’onde ». Cela implique que le récepteur soit informé que l’émetteur veut lui transmettre un message et sache à quel moment précis aura lieu cette transmission. Dans ce cas, comme le montre l’expérience de ces chercheurs américains, la communication télépathique ne peut réussir que si l’un et l’autre sont en parfaite résonance mentale et se maintiennent sur un plan objectif tout au long de cette communication. D’après les recherches scientifiques entreprises dans ce domaine par les savants, les ondes alors émises et reçues sont du type alpha sur un électroencéphalogramme et ont une fréquence comprise entre 9 et 12 hertz. Par ailleurs, elles affectent directement la zone du cerveau spécialisée dans le raisonnement, ce qui prouve que cette forme de télépathie dépend de la phase la plus intellectuelle de la conscience humaine. Son application est donc relativement limitée, car elle nécessite un accord préalable entre les personnes qui souhaitent l’expérimenter et implique une certaine compatibilité entre leurs processus mentaux.

– Contrairement à la télépathie par harmonisation mentale, la télépathie par projection mentale n’est pas cérébrale. Certes, elle nécessite une phase de concentration au cours de laquelle nous devons solliciter notre conscience objective. Cependant, elle est fondée essentiellement sur le fait que tous les hommes sont unis spirituellement par la Conscience Cosmique (l’Absolu, Conscience Universelle, Le Tout) et peuvent communiquer par son intermédiaire (c’est la méthode utilisée par les écoles de spiritualités orientales notamment). Grâce à ce lien universel, il est possible d’imprimer un message dans le subconscient d’une autre personne et de lui transmettre ainsi une idée ou une suggestion précise. Si cette personne est suffisamment réceptive au moment où ce message lui est envoyé, elle le reçoit aussitôt sous la forme d’une intuition marquante, même si elle n’y était pas préparée. Il lui appartient alors de tenir compte ou non de cette intuition, selon l’intérêt qu’elle accorde habituellement aux impulsions de son Moi spirituel. En ce sens, toute transmission de pensée effectuée par projection est d’autant plus efficace que le destinataire est enclin à écouter sa voix intérieure.

Téléphatie-500x382

La science va bientôt démontrer la puissance illimitée de la pensée humaine, elle a déjà franchi un grand pas avec cette expérience télépathique, elle devra aussi tenir compte de la dimension spirituelle de l’Homme et appliquer l’adage de Rabelais : Science sans conscience n’est que ruine de l’âme. Je ne sais pas vous ? Mais moi, cette perspective (proche, toute proche) me donne bien évidemment le sourire !

Source : http://www.konbini.com/fr/tendances-2/science-fiction-realite-chercheurs-interagir-plusieurs-personnes-par-telepathie/

Crédits photos : Sixactualités et Mehack magazine