Crédit : www.mademoisellemaurice.com - Photo : Stève Siracuse

Un casque pour changer d’humeur sur commande

thync

Bon on ne s’emballe pas hein ? Nous n’en sommes pas encore au stade où l’on pourrait devenir un véritable génie en faisant fi de la génétique, en avalant une pilule magique comme dans des films de science-fiction tels que Lucy ou Limitless.

Néanmoins, la start-up de la Silicon Valley, Thync, prévoit de lancer un dispositif portable qui permettrait à son utilisateur de modifier son humeur sur commande et en quelques minutes. Plus besoin d’alcool, de tabac ou d’autres substances plus ou moins légales. Initié en 2011, le projet Thync aspire à devenir le premier objet connecté portable capable d’influer sur les émotions et la volonté de ses utilisateurs, en utilisant des algorithmes de neurosignalement.

Après des années de recherches menées par des ingénieurs et des experts en neurosciences des universités de Stanford, Harvard et du Massachusetts Institute of Technology, ce dispositif se présente sous la forme d’un appareil à porter sur la tête.

Contrôlé via une application Smartphone, il utilise un algorithme qui envoie des ondes électroniques ou des ultrasons au cerveau d’un individu pour le rendre plus détendu, plus concentré ou pour le stimuler. Il est possible de contrôler l’intensité et la nature des ondes sur l’application dédiée.

Il s’agirait en fait d’une commercialisation au grand public d’une technique déjà utilisée dans des hôpitaux pour traiter la dépression, les traumatismes crâniens, les difficultés d’apprentissage et les problèmes de mémoire.

Trois mille essais cliniques auraient déjà été réalisés. La plupart des personnes auraient affirmé ressentir des sensations plus prononcées qu’un simple effet placebo. S’il tient ses promesses, le projet Thync pourrait en effet avoir certaines vertus médicales. Il pourrait notamment aider les personnes victimes d’un traumatisme crânien à récupérer certaines facultés mémorielles ou soulager certains états dépressifs.

Les concepteurs du projet n’ont pas encore annoncé de date de sortie précise, ni de prix. Mais ils ont indiqué avoir réussi à lever 13 millions d’euros à la fin de l’année 2014 en vue d’une commercialisation courant 2015. Ils assurent travailler étroitement avec la Food and Drug Administration. L’organisme américain de contrôle des produits doit encore valider le classement de ce produit dans les objets connectés médicaux ou les objets de consommation.

Avec ça, on ne pourra plus dire que vous avez un pète au casque !

Voici la vidéo de présentation (en anglais) :

Source : http://www.atelier.net/trends/articles/connecte-cerveau-thync-faire-changer-etat-esprit_431740