Crédit : www.mademoisellemaurice.com - Photo : Stève Siracuse

Des panneaux publicitaires transformés en logements pour S.D.F.

panneau sdf 1

En Europe, près de 4 millions de personnes sont sans domicile fixe, selon une étude réalisée par le Guardian.

Lancé par deux jeunes Slovaques, Michal Polacek et Matej Nedorolik, le projet Gregory propose d’optimiser les panneaux publicitaires, qui sont des structures coûteuses à installer et à entretenir sans pour autant avoir d’utilité, en les utilisant comme habitations.

panneau sdf 2

Le concept, destiné aux sans-abri, permettrait de leur offrir un confortable studio, à l’espace optimisé. La pièce principale comporte une kitchenette, un espace bureau et un lit surélevé à rangements incorporés, tandis que la salle d’eau regroupe les toilettes et un cabinet de douche. De quoi permettre aux S.D.F. de retrouver un lieu digne pour vivre et prendre un nouveau départ. De l’extérieur, les usagers de la route ne remarqueront pas de différence notable entre des panneaux d’affichage traditionnels et ces maisonnettes suspendues, l’escalier menant à l’entrée évoquant celui utilisé par les colleurs d’affiches. La troisième face du triangle, qui tourne le dos à la route, est elle percée de deux ouvertures amenant de la lumière naturelle à l’intérieur.

panneau sdf3 panneau sdf4

Ils ont lancé en fin de semaine dernière leur campagne sur le site Kickstarter afin que leur projet devienne une réalité.

Leur objectif : récolter a minima 41 000 euros de dons de la part des internautes. Ils espèrent terminer leur prototype d’ici le printemps 2015… et le développer en Slovaquie, en construisant localement dix de leurs maisons/panneaux publicitaires.
Si l’idée a du succès, ils ont l’ambition de se développer ensuite en Europe, et enfin dans les différents pays du monde.
« Nous avions d’abord décidé de nous tourner vers des parrainages d’entreprises avant d’opter pour le crowdfunding ».


Côté logistique, ces habitations publicitaires seront fonctionnelles très facilement : raccordées à l’eau de la ville qui les aura achetées, et optimisant la consommation électrique puisque reliées directement à l’alimentation utilisée pour allumer les panneaux publicitaires. Le concepteur envisage en effet que ces mini-maisons soient alimentées en électricité par des panneaux solaires photovoltaïques disposés en toiture ou par le réseau de courant des réverbères. Le financement de ces constructions légères pourrait même être en partie réalisé par les revenus publicitaires générés grâce à l’affichage. Humaniste et désintéressé, Michal Polacek met à disposition gratuitement les plans de ces maisons-sandwiches afin que toutes les municipalités intéressées puissent en profiter. Le design est même en open source, autorisant d’autres architectes à intervenir afin de faire évoluer le concept sans frais. L’ensemble est disponible en ligne sur le site www.projectgregory.com.

panneau sdf5

 

Source : http://archicaine.org/transformer-les-panneaux-publicitaires-en-domicile-pour-les-sdf/