Crédit : www.mademoisellemaurice.com - Photo : Stève Siracuse

C’est en donnant que l’on reçoit…

Rien de mieux qu’une belle histoire pour démarrer l’année en beauté avec le sourire ! Surtout que nous aimons ces histoires-là, chez PDS : après Billy Ray Harris, un S.D.F. américain de Kansas City, qui avait gagné le gros lot grâce à son honnêteté, voici la belle histoire de Robbie en Angleterre.

Il était une fois une petite ville britannique, située dans le Lancashire, du nom de Preston. Nous sommes le 4 décembre 2014 : c’est le soir, il est tard et il fait froid dans les rues. Dominique Harrison-Bentzen, jeune étudiante de 22 ans, s’apprête à prendre un taxi pour rentrer chez elle, quand elle s’aperçoit qu’elle a égaré sa carte de crédit. Pas un sou en poche et plus de batterie sur son portable : que faire ? C’est alors qu’un sans-abri aborde la jeune fille. Constatant sa détresse, il lui propose ses trois dernières livres (3,80 €) pour qu’elle puisse rentrer chez elle en toute sécurité.

Notre étudiante décline l’offre du S.D.F. mais, très touchée par ce geste, elle entreprend dès le lendemain de le retrouver. Après plusieurs jours de recherche, elle arrive à ses fins, apprend qu’il s’appelle Robbie, qu’il est dans la rue depuis sept mois et qu’il n’arrive pas à retrouver du travail faute d’adresse fixe. Très émue par l’altruisme de Robbie et par son histoire, elle décide d’organiser une levée de fonds via les réseaux sociaux pour lui venir en aide.

Robbie Preston récolte 40000€ pour un sans-abris

Dominique Harrison-Bentzen récolte 40 000 € pour un sans-abri

Très rapidement, la campagne lancée par l’étudiante devient virale et Dominique Harrison-Bentzen a ainsi récolté plus de 40 000 euros. « Cela ne va pas juste changer la vie de Robbie, mais celles de beaucoup de sans-abri de Preston », a déclaré la Britannique, en clôturant la levée de fonds. Dominique Harrison-Bentzen a expliqué que l’argent servirait à trouver un appartement à Robbie, mais qu’il serait également utilisé pour aider d’autres S.D.F. « Robbie a déjà évoqué certains organismes de bienfaisance. Nous allons décider où nous allons placer l’argent dans les jours à venir », a expliqué notre bienfaitrice.

Esprit de Noël, quand tu nous tiens….

Source :  http://www.lexpress.fr
Crédit photo : Newelly / The Guardian