Crédit : www.mademoisellemaurice.com - Photo : Stève Siracuse

« Finger is the eye* » !

Eh bien voilà une invention extraordinaire !!!
Ce nouvel outil devrait bouleverser la vie de plusieurs dizaines de millions de personnes, de quoi s’agit-il ? D’une drôle de bague qui se porterait à l’index et qui permettrait d’écouter une lecture du texte, au fur et à mesure que le doigt se déplacerait sur la page.


fingerreader-wearable-text-reading-device-2-640x354
Cet objet connecté et créé par une équipe de l’institut de technologie du Massachusetts (MIT) est une amélioration de la Eye ring (bague rapporteuse) lancée en 2012. Cette dernière prenait des photos puis faisait une description audible pour l’utilisateur.
Là, le dispositif va plus loin, puisque le porteur de « l’anneau » (et je ne parle pas de Bilbon ou Frodon !) peut suivre l’histoire en temps réel. En effet, comme on peut le voir sur la vidéo ci-dessous, l’outil analyse le texte via un scanner et le restitue via une voix synthétisée. Ce petit bijou de technologie (qui comprend un logiciel d’analyse et de synthèse vocale, une caméra/scanner) fonctionne simplement : il suffit de poser le doigt avec la bague sur le texte et tout se met en marche suivant les mouvements du doigt pour l’identification des mots. La bague donne des consignes par signal sonore ou vibration, ainsi on sait si on a dévié ou si on est en fin de phrase.

Bien que génial, le FingerReader a tout de même quelques limites et possibilités d’amélioration : il ne s’agit pour l’instant que d’un prototype et il faudra attendre encore un peu pour qu’il puisse se connecter aux téléphones portables. Il n’est pas non plus utilisable facilement sur des tablettes numériques (sauf si l’on peut désactiver la fonction tactile). Plutôt conçu pour les malvoyants que les non voyants, la voix et le rendu saccadé devraient pouvoir être améliorés dans le temps. Enfin, son prix qualifié d’abordable par l’équipe n’a pas encore été fixé.
Néanmoins, comme l’indique Roy Shilkrot (développeur au MIT) « c’est un outil qui peut donner un meilleur accès aux documents imprimés et aider à avoir une vie plus riche et plus productive » et ça c’est une bonne nouvelle ! C’est ce dont témoigne Jerry Berrier, un Américain de 62 ans et aveugle de naissance qui se réjouit de la plus grande autonomie et de la liberté que cela lui concède : « lorsque je vais chez le médecin, je peux désormais lire un document avant de le signer », explique-t-il. Jerry rappelle qu’« il existe d’autres dispositifs de reconnaissance de caractères sur le marché pour les personnes souffrant de déficience visuelle, mais aucun ne le fait en temps réel ». Ce que soulignait aussi Pattie Maes (du MIT) à Associated Press : « Il est beaucoup plus souple et immédiat que n’importe quelle autre solution que nous avons pour l’instant. »

Espérons que le FingerReader voie le jour rapidement, les personnes malvoyantes pourront désormais lire « Fingers in the nose** » ou plutôt « Finger on the line*** » !!

o-FINGER-READER-570

Source : Huffington Post et http://fluid.media.mit.edu/projects/fingerreader

*     Le doigt est l’œil 
**   Les doigts dans le nez
*** Le doigt sur la ligne