Crédit : www.mademoisellemaurice.com - Photo : Stève Siracuse

Le mur des « je t’aime »

je t'aime 2

Il y a des mots qui ont du sens et donnent du sens à toutes choses, et les plus beaux de tous sont sans doute : je t’aime.

Le pont des Arts a ses cadenas, celui de Venise ses soupirs, de nombreux arbres ont, sur leur écorce, gravés les prénoms d’amoureux, Agra a son Taj Mahal, Paris a désormais son mur des « je t’aime » qui se conjugue dans toutes les langues. Il n’est pas de Berlin, ni des lamentations, c’est simplement un mur comme une toile de fond à ces mots que l’on voudrait crier et qui sont écrits.

Frédéric Baron rêvait d’un voyage autour du monde en 80 « je t’aime ». Il n’est pas parti. Il a demandé à son frère cadet de lui écrire la phrase magique. Puis il s’est tourné vers un voisin qui était arabe ou portugais ou russe. Et ainsi de suite. Il a poussé beaucoup de portes, en particulier celles des ambassades. Chaque fois, c’était le même déclic, le même élan du cœur, pour aboutir à la plus belle moisson de mots d’amour : trois gros classeurs contenant 1 000 « je t’aime » en près de 300 langues.

Frédéric Baron a demandé à Claire Kito, une artiste qui pratique la calligraphie extrême-orientale, d’assembler les écritures. De leur collaboration est née l’image d’un mur où fleurissent les principaux langues et dialectes de la planète, comme autant d’étoiles dans le ciel.

Constructeur d’art, spécialiste des murs peints, Daniel Boulogne est tombé, à son tour, amoureux du projet et a mené à bien la construction de l’œuvre.
Vous y verrez des « je t’aime » en anglais, chinois, français, mais aussi dans des dialectes rares ou oubliés comme le corse, le navajo ou bien même l’espéranto ! En tout, ce sont 311 « je t’aime » déclinés en 280 langues.

Les messageres de l'amour

Ce mur, si poétique, est construit sur une surface de 40 m² (10 x 4) à partir de 612 carreaux au format 21 x 29,7 cm en lave émaillée. Le format des plaques de lave rappelle celui des feuilles de papier sur lesquelles ont été recueillies par Frédéric Baron les écritures manuscrites. Les éclats de couleurs sur la fresque sont les morceaux d’un cœur brisé, celui d’une humanité qui trop souvent se déchire et que le mur des « je t’aime » tend à rassembler.

Un lieu pour une déclaration magique où les romantiques pourront emmener l’élu(e) de leur cœur et lui murmurer ces mots dans toutes les langues.

je t'aime 3

Le mur des « je t’aime » est implanté à Paris, sur la butte Montmartre, place des Abbesses, dans le square Jehan Rictus. Métro : Abbesses. Accès libre – ouvert de 8 h à 18 h.

Source : www.lesjetaime.com/