Crédit : www.mademoisellemaurice.com - Photo : Stève Siracuse

L’homme qui a sauvé 669 enfants

Nicholas Winton

Ce n’est pas un sourire qui date d’hier, mais c’est le genre d’action sur laquelle le monde de demain se fonde…

Sir Nicholas Winton a été surnommé le Schindler britannique. Cet humaniste a en effet sauvé la vie de 669 enfants juifs de Tchécoslovaquie des camps de la mort nazis, avant de les ramener en sécurité en Grande-Bretagne entre 1938 et 1939.

En Angleterre, la Chambre des Communes avait approuvé un décret permettant aux réfugiés de moins de dix-sept ans de pouvoir s’installer dans le pays, à la condition d’y trouver un lieu d’accueil et de déposer cinquante livres en garantie pour un éventuel billet de retour chez eux.

Nicholas Winton, alors âgé de vingt-neuf ans, organisa leur évacuation dans huit convois de trains, de Prague à Londres.

Même s’il est aujourd’hui décoré, son geste héroïque passa inaperçu pendant un demi-siècle, jusqu’en 1988. Pendant cinquante ans, les enfants ne surent pas à qui ils devaient leur sauvetage. Son histoire ne fut connue que le jour où sa femme Greta découvrit une serviette de cuir dans un grenier, contenant des listes d’enfants et des lettres de leurs parents.

Dans la vidéo ci-dessous issue d’un programme de la BBC, That’s life (C’est la vie), Sir Nicholas Winton est assis dans un auditoire et se retrouve, sans le savoir, au milieu de tous les enfants qu’il a sauvés 50 ans auparavant.

Un moment d’une grande beauté.

Les descendants des « enfants Winton », dont le nombre est évalué à plus de 5 000, vivent aujourd’hui dans le monde entier, et notamment en Grande-Bretagne, au Canada et en Israël.

Source : http://bridoz.com/il-a-sauve-669-enfants-pendant-lholocauste/