Crédit : www.mademoisellemaurice.com - Photo : Stève Siracuse

Madeleine Turgeon, l’art au service des entreprises canadiennes

madeleine-turgeon-portrait

Lors d’un récent voyage professionnel au Canada, j’ai pu apprécier le dynamisme et l’implication des artistes dans la vie sociale et économique du pays, engagés à faire bouger les lignes pour établir des territoires communs entre le monde de l’art et le monde des affaires. Artiste instinctive et femme d’affaires avisée, Madeleine Turgeon est une figure incontournable sur la place de Montréal sur la conciliation art+business. Elle a accepté avec joie d’apparaître dans la rubrique « Entrepreneurs, allez hope ! »

Bonjour Madeleine, peux-tu nous dire qui tu es et quelle est ta singularité en tant qu’artiste ?

Je suis une artiste multidisciplinaire, une expressionniste et une coloriste qui s’inspire de la nature. Un baccalauréat (bac+3) en agronomie précède ma formation en arts visuels. Depuis bientôt vingt ans, il y a la peinture et la sculpture, mais également la mosaïque contemporaine et le croisement de toutes ces influences est indissociable de mon travail de création. Animée dans ma démarche par un appétit inaltérable pour la recherche, je suis en osmose avec la vie qui m’entoure et mes voyages à l’étranger.

Tu es très engagée au Canada dans des démarches d’introduction de l’art comme outil managérial auprès des entreprises et institutions. En quoi consiste ton travail exactement ?

Je suis une artiste passionnée et impliquée qui croit fermement que la créativité peut être la solution à bien des enjeux du XXIe siècle par la médiation artistique et l’innovation managériale. Je suis la cofondatrice, présidente, directrice artistique du regroupement Autour de nous (2006) formé d’une vingtaine d’artistes engagés et du volet CIRCONFLEXE Arts+Affaires. L’organisme me permet de mettre à la disposition des entreprises et des institutions publiques des artistes de différentes disciplines artistiques pour réaliser des œuvres collectives, des projets d’exposition ou d’édition corporative.

Comment aujourd’hui les entreprises peuvent-elles favoriser l’épanouissement individuel et collectif, et donc la productivité, avec l’intervention d’une professionnelle comme toi ?

Mes interventions artistiques ciblées offrent un nouveau mode de management qui permet aux entreprises et institutions de faire vivre une expérience particulièrement captivante et agréable tout en embellissant les espaces communs. Dans un environnement propice, l’activité créatrice favorise l’intégration, le renforcement des liens et l’intégrité, aide à réduire le stress tout en développant le positivisme et en augmentant la confiance en soi et la concentration. Un employé heureux est un employé productif, tout simplement !

madeleine-turgeon-desjardins

« Ouvert sur notre monde », réalisation d’une fresque murale en mosaïque avec les employés de la Caisse Desjardins Préfontaine-Hochelaga pour le 100e anniversaire de l’institution financière (40 employés)

Comment t’est venue cette idée ?

Je suis issue du monde des affaires, j’ai œuvré dans le monde du marketing, du graphisme et des communications pour réaliser que beaucoup de problèmes pouvaient être résolus par des actions simples faisant appel à la créativité. La créativité, c’est l’aptitude de percevoir les choses différemment, de penser sans contrainte. En fait, tout le monde peut être créatif ! Chacun d’entre nous possède une part de créativité qui lui permet de résoudre les innombrables défis auxquels il fait face au quotidien.

Quelles ont été les retombées de projets que tu as initiés ?

Les retombées sont multiples, d’une part, plusieurs projets ont été commandés parce que les clients avaient vu les précédents et suivi mon implication au sein de l’organisme Culture pour tous (La culture en entreprise). Une fois que je termine une œuvre, elle devient le tremplin pour une autre. D’autre part, chaque œuvre collective enrichit mon parcours artistique et me permet de reconnaître que l’art est un puissant moteur qui transforme des vies de façon significative et qui catalyse le changement social.

madeleine-turgeon-sante

Projet sur le deuil périnatal, réalisation d’une sculpture avec des parents endeuillés et des intervenantes du Centre de santé et de services sociaux de Vaudreuil-Soulanges, Québec (20 employés)


Quels sont les principaux obstacles que tu rencontres dans cette démarche ?

Il est connu qu’en entreprise, on mesure tout, on prend des décisions basées sur des statistiques, on fixe des objectifs chiffrés. La créativité n’est pas très haut dans l’échelle des valeurs entrepreneuriales. Le monde des affaires a encore beaucoup de préjugés envers les artistes. Lorsque je crée en atelier pour mon compte, je n’ai aucune contrainte autre que le temps, le matériel et les outils avec lesquels je travaille. En entreprise, je dois répondre aux besoins des clients, concilier les horaires, les budgets et les facteurs humains. Bien que simple en apparence, c’est un phénomène complexe qui fait référence à la psychologie sociale, les sciences cognitives, l’intelligence artificielle, la philosophie, la gestion, la stratégie et bien d’autres sujets.

En quoi ton métier est-il provocateur de sourires pour toi et tes clients ?

En tant qu’artiste et médiatrice artistique, chaque œuvre est pour moi une aventure qui me permet de voyager dans mon imaginaire. En quête de sens, je porte dans ma vie et dans mon œuvre une vision inspirante du monde et j’aspire à la transmettre. Je vis chaque expérience pleinement, ce qui m’a toujours conduite vers de belles découvertes et vers des gens formidables. Le plaisir est toujours présent lorsque je partage ma passion. Ma persévérance, accompagnée d’un travail acharné constant, me permet aujourd’hui de vivre professionnellement et de multiplier les sourires, une œuvre à la fois.

« La vie est l’atelier du monde, là où s’enseignent les gestes de la rencontre ».

En savoir plus sur Madeleine et son travail : 
www.madeleineturgeon.com
www.artacademie.com