Crédit : www.mademoisellemaurice.com - Photo : Stève Siracuse

Le coup de ciseau coup de pouce

©-PHOTO-PHOTO-X.-G

©-PHOTO-PHOTO-X.-G

Nous vous avions parlé du café en attente et de la baguette suspendue. Le concept est simple : un client propose de payer un bien ou un service (café, baguette…), sans le consommer, mais pour le destiner à une personne dans le besoin.


Ces initiatives solidaires se développent un peu partout en France et s’étendent à d’autres services.


C’est le cas de ce salon de coiffure à Angresse dont la gérante, Sandrine Le Pailh, a décidé d’offrir « une coupe de cheveux suspendue ». Ainsi, Sandrine offre deux heures par mois de son temps (soit deux à trois coupes offertes) à des personnes qui, pour une raison ou une autre, se trouvent à un moment de leur vie « en mal de budget ». Qu’ils aient besoin d’un sérieux rafraîchissement ou de faire bonne impression à un entretien d’embauche par exemple, il leur suffit d’appeler au salon et de demander s’il reste une coupe suspendue.


La clientèle du salon peut également faire preuve de générosité et participer à la cagnotte de cette coupe suspendue. La somme récoltée sera ajoutée aux deux heures de temps offertes chaque mois.

Et cette idée fait des émules. On retrouve également cette annonce sur le 115 des particuliers.

115


Il y a autant de services que de besoins et tout détenteur d’un savoir-faire ou d’un commerce, et tout client, pourrait lancer ce type d’initiative solidaire qui ne coûte pas grand-chose mais rapporte beaucoup à notre valeur humaine.


Découvrez plusieurs de ces projets sur la page Facebook du café en attente.

Source : www.sudouest.fr/des-coups-de-ciseau-comme-un-coup-de-main