Crédit : www.mademoisellemaurice.com - Photo : Stève Siracuse

Chef d’entreprise à 17 ans, alors qu’il était « Promis sans avenir »…

 jason-joly-le-gamin-des-rues-devenu-che-565068

L’avenir d’un enfant n’est jamais joué. À vrai dire, sans doute que quel que soit notre âge, rien ne l’est jamais et tout peut encore être créé, recréé.

Jason Joly quitte le domicile familial à 13 ans, passe de familles d’accueil en foyers. Il aurait pu mal tourner comme beaucoup le préjugeraient. Et pourtant… À 16 ans il demande son émancipation, survit de petits boulots dans des bars, des restaurants. Mais c’est à Bordeaux, dans un foyer où il a séjourné deux ans auparavant, qu’il a trouvé sa voie grâce aux éducateurs. Cette voie, c’est l’aide aux personnes âgées. Cette vocation a changé sa vie et l’a poussé à se battre pour créer, à 17 ans, sa propre entreprise de services à la personne A Tout services Plus en mettant un point d’honneur à ne pas avoir recours au crédit. Au bout de six mois sa clientèle grandit, il embauche une stagiaire et dans la foulée sa première salariée. Aujourd’hui, à seulement 19 ans, sa société localisée à Cambrai embauche 11 personnes et compte près de 100 bénéficiaires (il n’aime pas le mot « clients »). Son offre s’étend du ménage au jardinage, en passant par la promenade des animaux de compagnie ou les soins esthétiques.

Fort de son expérience, Jason veut montrer aux jeunes qu’avec de la volonté et du courage on peut s’en sortir. Il intervient dans des établissements éducatifs pour raconter son histoire. C’est dans cet esprit que malgré son jeune âge il a décidé, avec l’aide d’un biographe, d’écrire ses mémoires, qu’il intitule « Promis sans avenir » et de montrer qu’il n’y a rien de plus faux…


Source : http://www.lavoixdunord.fr

Sa biographie : http://www.leseditionsdunet.com/temoignages