Crédit : www.mademoisellemaurice.com - Photo : Stève Siracuse

Les Humains de New York

dkny670

Sac à dos, casquette et appareil photo ballottant autour du cou : Brandon Stanton est aujourd’hui un photographe prometteur de 29 ans qui déambule dans les rues new-yorkaises, à la recherche de moments volés, portraits originaux et mots bien trouvés.

Mais il n’en a pas toujours été ainsi.

Enfant de l’Amérique, il a vécu à Atlanta et en Géorgie avant de partir à Chicago pour devenir trader. Lorsqu’il perd son boulot, Brandon Stanton décide de s’installer dans la Grande Pomme, et de prendre en photo ses habitants. « J’avoue que maman n’a pas sauté de joie » confie-t-il sur son blog avec humour.

_62807239_hony1Mais il le fait. Et très vite, ce qui était censé être un simple album photo en ligne, quartier par quartier, devient l’histoire de la grande famille que forment les «  Humains de New York ». Ces dos qui nous devancent dans la rue, ces démarches anonymes qui se mêlent à nos pas, Brandon veut les connaître et nous les présenter. 462224_403546389719467_438911218_o
En partant de Brooklyn, il commence son périple avec un seul but : célébrer l’humanité. Photographier des visages et des silhouettes de toutes les formes, toutes les couleurs et tous les genres. Recueillir leurs témoignages et écouter la masse anonyme qui se presse chaque matin et chaque nuit dans les rues de la ville qui ne dort jamais. C’était en 2010.

1237204_526386424102129_1329386208_oPetit à petit, son amour des autres est devenu un projet de grande ampleur : avec aujourd’hui plus d’un million de followers sur Facebook, Humans of New York –aussi appelé HONY – a pu non seulement écouter les autres mais aussi leur venir en aide. Après l’ouragan Sandy en 2012,981941_521214714619300_1652549365_o Brandon a rassemblé plus de 300 000 dollars pour aider les victimes. À plus petite échelle, il a récemment collecté assez de fonds pour un petit garçon rencontré au hasard d’une rue, qui vendait ses jouets dans l’espoir de s’offrir un jour le cheval de ses rêves. 



C’est donc avec le sourire que l’on rencontre chaque jour ces Humains de New York qui apparaissent sur notre page Facebook entre deux likes, qui défilent et se dévoilent un à un sur le blog de Hony, et que l’on pourra bientôt voir et revoir dans le livre Humans of New York, déjà en vente sur la page Facebook.

En bref, Brandon Stanton réussit le défi de capturer non seulement l’esprit de New York, mais aussi le cœur de l’humanité toute entière, dans sa diversité et son unicité. Une initiative artistique profondément touchante et émouvante, qui donne envie de tout envoyer balader pour discuter avec son voisin, en apprendre un peu plus sur lui, et par la même occasion, sur nous.

collage3 collage1

Je vous laisse profiter du storyboard : Capturing “The Humans of New York” de Jon Groat.