Crédit : www.mademoisellemaurice.com - Photo : Stève Siracuse

La Halle Pajol : l’architecture au profit du développement durable

D’ici la fin de l’année, le XVIIIe arrondissement de Paris va connaître son heure de gloire. En effet, l’immense chantier de réhabilitation de la Halle Pajol va s’achever. Cette opération d’envergure a pour but de préserver le patrimoine en réutilisant les bâtiments existants et de mettre l’accent sur la performance énergétique et les énergies renouvelables. C’est à l’architecte Françoise-Hélène Jourda qu’a été confiée la mission de transformer l’ancien entrepôt désaffecté en projet architectural innovant.

Avant

Avant travaux

« C’est le premier bâtiment à énergie positive dans une grande capitale – c’est-à-dire qu’il produit plus d’énergie qu’il n’en consomme. C’est la plus grande centrale photovoltaïque urbaine de France. Et la première construction mixte bois-béton. »




Projet final

Projet final

La Halle accueillera une auberge de jeunesse, une bibliothèque, une salle de spectacles, des commerces, un jardin couvert et une toiture photovoltaïque de 3 500 m². Les deux anciens bâtiments des messageries sont transformés en un collège et un IUT. Bref, tous les équipements et espaces verts qui manquaient cruellement aux habitants du quartier.



Le fil conducteur : un chantier propre régi par une charte afin de limiter les nuisances pour les riverains et l’environnement. Les eaux pluviales, par exemple, seront traitées en toitures végétalisées et/ou stockées, puis réutilisées pour l’arrosage des jardins. Les rejets à l’égout seront fortement diminués. 

Je vous invite à découvrir en images cet ambitieux projet d’architecture écologique.


Source : www.lejdd.fr-Paris/Halle-Pajol-l-architecture-innovante