Crédit : www.mademoisellemaurice.com - Photo : Stève Siracuse

La Belgique interdit le gaspillage alimentaire dans les supermarchés

Sans vouloir être alarmiste (quoique), il est grand temps de nous pencher sur le gaspillage alimentaire, problème majeur dans notre société de surconsommation. Qu’on ne finisse pas son repas ou qu’on jette ses produits sans même parfois les avoir déballés, on estime à environ 1/3 la production de nourriture perdue ou jetée entre le champ et l’assiette. Rappelons qu’en France, certaines enseignes « javellisent » leurs bennes d’invendus afin que les produits ne puissent pas être récupérés et consommés. À Nogent-sur-Marne, un arrêté municipal (depuis abandonné) prévoyait même une amende de 38 € à l’encontre de quiconque serait surpris en train de fouiller dans une poubelle. 

Il semblerait que, loin d’avoir la solution radicale, la Belgique ait trouvé un moyen de limiter ce gâchis en proposant des mesures directement au niveau de l’industrie agro-alimentaire.
Pour que leur permis d’environnement (équivalent du permis d’exploitation en France) soit renouvelé par la commune, les supermarchés doivent dorénavant signer une clause les obligeant à donner leurs invendus à des associations d’aide alimentaire.

Cette mesure vise tout d’abord à limiter le gaspillage alimentaire et, 2e effet kiss cool, elle profite aux personnes dans le besoin. A l’initiative de la ville de Herstal, plusieurs villes de Belgique ont adopté cette clause et le maire de la ville a même soumis cette idée à la Commission Européenne. Si cette loi est adoptée, le gaspillage alimentaire ainsi évité pourrait suffire à nourrir 200 millions de personnes.

Retrouvez d’autres initiatives contre le gaspillage alimentaire sur http://www.thinkeatsave.org/fr/.


Sensibilier-gaspillage-alimentaire

Source : http://www.consoglobe.com/gaspillage-alimentaire-belgique-cg