Crédit : www.mademoisellemaurice.com - Photo : Stève Siracuse

Interview de Xavier JOUVELET (auteur, compositeur, interprète)

Xavier JOUVELET

Xavier JOUVELET fait partie de ces musiciens iconoclastes repoussant les frontières culturelles.
L’aventure commence en 1965 ; Xavier, alors âgé de 9 ans, découvre, lors d’un séjour, l’instrument qui l’accompagnera toute sa vie : la BATTERIE.
Tout juste rentré de ses vacances en famille, Xavier se fabrique son propre instrument fait de bric et de broc (casserole, carton, seaux).
À partir de là, sa vie sera rythmée au son de sa grosse-caisse et du charleston. Non content d’être un batteur émérite, il deviendra aussi un percussionniste de renom.

1974 : il parcourt les festivals et les tournées à travers le monde en accompagnant des artistes tels que Peter GABRIEL, Youssou N’DOUR et Papa WEMBA.
1984 : il crée son premier groupe « BEX & JOUVELET » et part en tournée.
Puis viendra le coup d’arrêt, au propre comme au figuré, l’handicapant encore aujourd’hui, et qui l’écartera de son univers musical pendant près de 10 ans.


PM : Quelles ont été et sont peut-être encore aujourd’hui tes influences musicales ?

XJ : À 14 ans j’ai flashé sur Christian VANDER du groupe MAGMA, ainsi que sur Josef ZAWINUL du groupe Weather Report, puis je me suis intéressé au jazz noir US comme Elvin JONES et d’autres…


PM : Pourquoi ces sonorités loin de nos frontières ?

XJ : Elles ont bercé ma jeunesse ; elles étaient avant-gardistes et pleines d’invention. Elles m’ont permis d’échapper à un environnement qui me correspondait peu et de donner du sens à ma vie.


PM : Après ton accident et durant ta convalescence, la musique a-t-elle eu une vertu thérapeutique ?

XJ : OUI ! Et ce bien avant l’accident. La musique m’a permis depuis toujours d’exprimer mon agressivité. Elle a été et est toujours salvatrice, elle m’ouvre l’esprit, me rend plus respectueux et tolérant. La musique reste un langage universel compris de tous.


PM : Quels sont tes projets aujourd’hui ?

XJ : Après une parenthèse de 10 ans, mon ambition est de créer un spectacle musical en mélangeant la techno et la musique traditionnelle africaine afin de créer un choc de générations. Le partage et l’échange ne peuvent que nous faire grandir.


PM : Quel est et serait ta définition du sourire, du bonheur ?

XJ : Écoute ma musique et tu sauras… (Grand Sourire)


PM : Le mot de la fin ?

XJ : La musique, c’est comme une belle histoire d’amour… alors faites de la musique.

De par son parcours de vie, Xavier nous montre qu’à cœur vaillant rien d’impossible et qu’il faut voir le verre à moitié plein plutôt qu’à moitié vide. Battez-vous et osez faire bouger les frontières !

http://fr.myspace.com/xavierjouvelet [^]
http://www.deezer.com/fr/album/504602 [^]