Crédit : www.mademoisellemaurice.com - Photo : Stève Siracuse

MicroDON : embarquez dans la générosité de cet entrepreneur social

Les Prix TR35, du MIT et de la MIT Technology Review, ont pour objectif d’identifier et de récompenser les projets les plus prometteurs de 10 jeunes innovateurs français, âgés de moins de 35 ans. Cette année c’est Pierre-Emmanuel Grange, 34 ans, président de MicroDON, qui a remporté le prix de l’innovateur solidaire.

Photo HD portrait close

MicroDON est le pionnier en France de la générosité embarquée.

L’objectif de MicroDON est de faire appel à la générosité des Français par des microgestes, c’est-à-dire des dons qui consistent à verser quelques centimes à une association humanitaire via un prélèvement sur salaire, des opérations de solidarité locale (carte MicroDON) ou sur un ticket de caisse. L’idée est de donner peu, mais souvent.

Pierre-Emmanuel Grange a été inspiré à l’occasion d’un voyage au Mexique où se pratique el redondeo (l’arrondi) : le montant dû pour ses achats, lors d’un passage en caisse, est arrondi au peso supérieur, au bénéfice d’une association. Il exporte donc ce concept en France où le potentiel de collecte s’élèverait à 6 millions d’euros par an.

L’ARRONDI est un programme de générosité en caisse, qui sera déployé, dès fin 2013, dans plusieurs centaines de points de vente de la distribution alimentaire et spécialisée. Il permet aux clients d’enseignes partenaires de demander en caisse l’arrondi de leurs achats à l’euro supérieur. La différence est reversée à de grandes associations partenaires pour financer des actions de solidarité locale, à proximité du point de vente.
Exemple : le montant de vos achats s’élève à 14,67 €. Vous demandez l’arrondi à 15,00 € et 33 centimes seront donc reversés à l’association.

283435_10151089273101634_1307752502_n

Par ailleurs, une vingtaine d’entreprises pionnières ont déjà intégré le don sur salaire. Parmi elles : ADP, Accenture, La Française des Jeux, Soparind Bongrain ou Eutelsat. Le don sur salaire concerne aujourd’hui plus de 20 000 salariés en France. 

Les dons étant reversés aux associations (que vous pouvez découvrir sur le site), MicroDON se rémunère grâce aux prestations vendues aux enseignes pour mettre en place le système de collecte (logiciels à intégrer aux caisses).

Ainsi, la société a fait le choix de se développer sur le modèle de l’entrepreneuriat social, qui se caractérise par :

– une finalité sociale : le financement des associations bénéficiaires.

– une gouvernance participative : elle implique une participation forte de l’ensemble des acteurs.

– une lucrativité limitée : elle est encadrée au service des hommes.

Une belle initiative inspirante !