Crédit : www.mademoisellemaurice.com - Photo : Stève Siracuse

Un virus du sida modifié peut guérir la leucémie : vers un grand espoir

emmaEmma, une petite Américaine de 7 ans, atteinte de leucémie, a bénéficié d’une thérapie génique innovante, utilisant un virus du sida modifié, qui agit comme des cellules « serial-killeuses ». Elle est en rémission depuis 7 mois.

Cette approche a été mise au point à l’université de Pennsylvanie.
Habituellement, le traitement repose sur la chimiothérapie pour enrayer la prolifération anormale des cellules du sang, à l’origine de la leucémie (généralement des cellules B, chargées de la fabrication des anticorps, et plus rarement des cellules T). Une greffe de moelle osseuse est envisagée lorsque le cancer résiste au traitement.

Avec cette nouvelle approche, les chercheurs isolent, à partir d’un prélèvement sanguin, certaines cellules immunitaires (les cellules T), qui sont les soldats naturels du sang, capables de tuer des intrus (infections). Malheureusement, les cellules cancéreuses échappent à la surveillance immunologique des cellules T et à la détection. C’est la raison pour laquelle les chercheurs ont renforcé, grâce à un virus du sida modifié et rendu inoffensif, le système de détection dont sont équipées les cellules T. Celles-ci, baptisées cellules T CAR, sont alors capables d’identifier les cellules B de l’organisme et deviennent, ainsi, de véritables tueuses des cellules cancéreuses. Par ailleurs, elles se multiplient et stimulent également les autres cellules T de l’organisme pour qu’elles viennent à leur tour former une armée redoutable, jusqu’à ce que les cibles soient détruites.

Le traitement, présenté au Congrès annuel des hématologues américains, a permis à huit autres malades d’être en rémission.
Le géant pharmaceutique Novartis a investi 20 millions de dollars dans un centre de recherche conjoint avec l’université de Pennsylvanie, pour développer cette nouvelle approche. Avec optimisme, les chercheurs pensent que s’ils confirment ces résultats, ce nouveau traitement sera disponible pour le grand public dans 5 ans.

Source : http://www.terrafemina.com/forme/sante/articles/20516-le-virus-du-sida-pour-guerir-la-leucemie-dune-petite-fille.html du 12 décembre 2012

Crédit photo : Jeff Swensen / The New York Times