Crédit : www.mademoisellemaurice.com - Photo : Stève Siracuse

Interview d’Annie Chaperon – Ma Petite Entreprise en Mieux

annie-chaperonAnnie Chaperon
Ma Petite Entreprise en Mieux
Consultante en développement de petites entreprises
Céline Bourra : Bonjour Annie, qui êtes-vous, que faites-vous pour donner le sourire ?
Annie Chaperon :
Je suis accompagnatrice de dirigeants de petites entreprises. Je les aide à regarder leur activité avec un œil neuf, à entreprendre mieux. Je reste vigilante à respecter ce qu’ils sont, pour préserver cohérence et équilibre.


CB : Qu’est-ce qui vous donne le sourire le matin quand vous vous mettez au travail ?
AC :
L’énergie des autres, les découvertes que je vais faire avec les nouveaux contacts, les retours d’expériences des clients que j’accompagne. La moindre petite avancée me donne la banane. Je sais que, malgré tout, je trouverai toujours une raison de me réjouir dans la journée, à moi de la guetter !

CB : Qu’est-ce qui vous donne l’énergie de vouloir changer le monde ?
AC :
Le bonheur et la sérénité de certains, l’injustice que subissent d’autres, l’envie insatiable et naïve de croire en la bonté et la générosité de l’être humain, de croire qu’un jour il n’y aura plus de guerre, que je n’aurai plus besoin de fermer ma porte à clé, que chacun sera vraiment libre de vivre sa vie sans se soucier du jugement mesquin et réducteur des autres.

CB : La dernière joie que vous avez partagée avec un client ?
AC :
Un client qui est venu avec de nouveaux et grands projets alors que jusqu’alors il souhaitait une petite activité tranquille et qui ajoute « je t’en parle parce que je n’aurais jamais fait ça tout seul ». Je suis heureuse qu’il ait découvert que ses rêves étaient plus grands qu’il ne le croyait.

CB : Ce qui vous met du baume au cœur quand le business n’avance pas comme vous le souhaitez ?
AC :
Un passage dans un livre, une accroche sur une affiche, un documentaire, une réplique dans un film, une conversation, une vitrine de magasin… Je me mets en mode veille, pas la veille « éteinte pour dormir », mais la veille « antennes sorties » pour capter l’air du temps, et je découvre ce que j’ai oublié. Je n’ai plus qu’à me remettre au travail.

CB : Joie de vivre et rentabilité économique, comment conciliez-vous les 2 ?
AC :
En général, nous réussissons mieux ce qui nous passionne. Nous procrastinons ce que nous détestons. Lorsque l’on arrive à prendre du recul sur son activité et à éliminer ce qui nous indispose, les journées sont plus légères et, avec un bon modèle économique et une stratégie adaptée, la réussite et la rentabilité sont forcément au rendez-vous. Il n’y a pas de secret, il suffit d’être soi, simplement et entièrement soi.

CB : Qu’est-ce qui vous donne le sourire le soir quand vous vous couchez ?
AC :
Les sourires que j’ai reçus dans la journée, ma famille auprès de moi et, très bassement matériel, le confort de mon lit.

CB : Ce que vous avez envie de dire à ceux qui cherchent le sourire dans leur vie, mais qui ont du mal à le trouver ?
AC :
Chercher le sourire, il me semble que c’est avant tout une attitude. Si vous vous levez le matin en accrochant un sourire sur votre visage, vous ne pourrez pas être de mauvaise humeur, c’est physiquement impossible. Le sourire va avec l’optimisme. Le verre à moitié plein ou à moitié vide. Se lamenter et gémir ne remplira pas la moitié vide. Il est possible de créer tellement de choses avec une simple moitié de verre, alors autant sourire pour ouvrir son esprit.

Blog : www.ma-petite-entreprise-en-mieux.fr
Email : annie.chaperon@mapetiteentrepriseenmieux.fr